Bilan 2008 & perspectives 2009 – part II

Nan parce que y en a qui disent que je lis pas assez. OK, mon bilan était très survolé en l’occurrence. Et en plus, je ne considérais que la seconde moitié de 2008. Pourquoi ? Hm, parce que c’est à partir de là que ce blog a commencé à exister. OK, du coup ça ne fait pas un vrai bilan. Alors voilà un vrai résumé de mes lectures 2008 :

Élément I : la Terre – anthologie dirigée par Magali Duez, avec plein de monde à l’intérieur. Dont moi. (Griffe d’Encre)

Nouvelles, tome 1 : 1950-1953 – Richard Matheson (J’ai lu)
Je découvre Matheson le nouvelliste et j’aime beaucoup. Faudra que je me fasse la suite de cette intégrale, nomdediou !

Leçons du monde fluctuantJérôme Noirez (Denoël/Lunes d’Encre)
Alors, bon, un peu déçu. J’attendais ce nouveau roman avec impatience après la trilogie Féerie pour les ténèbres, mais j’ai eu du mal à être embarqué.

Un chœur d’enfants maudits – Tom Piccirilli (Folio SF)
Yep. Pas mal du tout. Un peu étrange. Première traduction de cet auteur en France. J’attendrais presque avec impatience la prochaine, La Rédemption du marchand de sable (VO : Dead Letters), à paraître chez Lunes d’Encre cette année, si je n’avais pas décidé de mettre le hola sur les achats vu que je ne lis pratiquement plus en ce moment et que ma pile stagne à bonne hauteur. Au pire, ce sera priorité aux poches.

Sortie de route – Nathalie Salvi (Griffe d’Encre)
Un texte auquel je n’ai pas vraiment accroché… Désolé, Nathalie ;-)

Les Allées de Cocagne – Gary A. Braunbeck (association Catharsis)
Avec ce recueil tiré à peu d’exemplaires, j’ai découvert un auteur très peu traduit en France… et c’est bien dommage, car ce recueil est tout bonnement excellent.

Transparences – Ayerdhal (Le Livre de Poche)
Gros bouquin, touffu, très prenant, très intéressant. J’ai beaucoup aimé.

Au nord-nord-ouest d’Éden – Gabriel Eugène Kopp (Griffe d’Encre)
Une idée incroyable, une chute vertigineuse et brillante pour cette novella… que j’ai eu toutes les peines du monde à lire – la faute à un style qui m’est resté hermétique. Cela dit, elle reste un moment en tête.

Loin à l’intérieur – Armand Cabasson (L’Oxymore)
Celui-là, je l’avais déjà lu. Et je l’ai relu pour le plaisir. De très bons textes dans ce recueil (et pas besoin d’aller bien loin à l’intérieur pour les trouver – hahaha hohoho).

La Vieille Anglaise et le continent – Jeanne-A Debats (Griffe d’Encre)
LE bouquin qui a raflé je sais plus combien de prix (3 jusque là, si je ne m’abuse). Ce qui oblige à refaire un bandeau dès qu’une nouvelle distinction lui est remise… :-P Mais jusqu’où s’arrêtera-t-elle ?

L’Ombre de l’arbre abattu – Li-Cam, Philippe Aureille (Organic Éditions)
Li-Cam nous gratifie à nouveau d’un joli conte, et Philippe Aureille livre les photos, et les deux se complètent et se répondent.

Le Fabuleux Maurice et ses rongeurs savants – Terry Pratchett (Pocket)
Mes premiers pas dans le Disque-Monde. Lu en une semaine de vacances-randonnées. J’ai trouvé ça sympathique et bien marrant.

Livre de sang – Clive Barker (J’ai lu)
J’en ai déjà parlé ici.

Train d’enfer pour Ange rouge – Franck Thilliez (Pocket)
Pour celui-là, c’est ici.

Le Magasin des suicides – Jean Teulé (Pocket)
L’histoire du troisième et dernier né, au tempérament joyeux, d’une famille tenant un magasin fournissant ce qu’il faut pour réussir son suicide – une famille encline à la tristesse et à la dépression. Malgré une fin qui vaut ce qu’elle vaut, c’est une plaisante et étrange histoire que voilà.

Mise en bouche – Philippe Djian (Pocket)
Novella moyennement intéressante, un peu vaine. Histoire d’amour sur fond de prise d’otages dans une école maternelle. Mouais.

Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part – Anna Gavalda (J’ai lu)
Allez voir là-bas si j’y suis. (Notons tout de même que mon billet sur ce bouquin attire beaucoup de recherches et draine donc sa part de trafic. Ce qui ne va pas s’arranger avec cette nouvelle note. Crotte.)

Une course d’enfer (Livre de sang – 2)Clive Barker (J’ai lu)
J’ai déjà dit ce que j’en pensais. J’avais aussi dit que je ne tarderais pas à lire la suite, tellement j’adore. Ben pour l’instant j’en suis toujours au même point. Rha !

Crimes en imaginaire (Mille saisons)
Une anthologie avec plein de gens dedans. Et moi. Enfin, mon texte, qui a très diversement plu (hem… pour dire que beaucoup n’ont pas aimé, ou n’ont rien compris… heureusement que d’autres ont tout saisi, voire l’ont profondément apprécié – et quand c’est une auteure à la plume particulièrement sensible qui vous dit ça, on se dit que tout n’est pas perdu).

En quête – Nathalie Salvi (Griffe d’Encre)
Des textes intéressants, d’autres moins. Des fins parfois prévisibles (Recycl’âge), mais quelques textes très bien (je pense à la nouvelle Le Lit d’une reine – qui fait un peu plus appel au fantastique que j’aime). Je crois que c’est surtout le style qui n’arrive pas à me séduire, parce que j’ai bien aimé les thématiques ou idées de certains textes (Tout un monde, Qu’en sera-t-il cette année ?, Like A Virgin, etc.).

Les poubelles pleurent aussi – Guillaume Suzanne (Griffe d’Encre)
Très sympathique comédie science-fictionnesque. Qui a le mérite de m’avoir fait rire. Pour de vrai. Enfin surtout au début. Puisque l’histoire suit une progression (très réussie) du rire aux larmes. Et puis l’auteur est sympa. Par contre, l’illustrateur… >:->

Caviardages et autres nouvelles – Timothée Rey (La Clef d’Argent)
Petit recueil très recommandable. Du fantastique à la fois classique et original. Des idées originales, des chutes parfois un rien trop simples (ou trop vagues). Mais un très bon moment de lecture.

Le Livre des théophanies – Jonas Lenn (Griffe d’Encre)
Très bon.

Voilà, c’était le résumé d’un an de lecture. On peut y ajouter les cinq premiers tomes du Tueur, de Jacamon et Matz, que j’ai relus et qui restent une de mes BD préférées (malgré le peu de BD que je lis), ainsi que le sixième volume, qui débute une autre histoire et dont il est trop tôt pour dire ce que ça vaudra – mais ça commence pas trop mal. On peut également compter une dizaine de fanzines et revues de nouvelles, et un bouquin technique. Voilà.

Alors, on peut mettre ça en concurrence avec ce que j’ai vu (et non pas lu), mais ça risquerait de faire long. 34 films, 10 séries. Effectivement, je regarde plus que je ne lis. Mais ça reste honorable, non ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :