Archive pour Black Mamba

« Qarnaval » – in Black Mamba n°13

Posted in (ego) Parutions with tags , on 16 février 2009 by Yap

Le Black Mamba nouveau est arrivé, les amis ! Et si j’en parle, c’est parce que mon texte « Qarnaval » est au sommaire. Une nouvelle légèrement fantastique, horrifique et peut-être un peu glauque. Ambiance boîte de nuit, masques et excès en tout genre. Ce qui ne gâche rien, c’est qu’elle est illustrée par Bastien L., et je dois dire que ça me fait vraiment plaisir, au vu du résultat. (Vous pouvez voir un extrait d’une des illus sur le site de Black Mamba.)

De plus, à mes côtés sous la couverture, des noms reconnus ou émergents des mauvais genres, ce qui parachève le sentiment de fierté, mais aussi celui d’être tout petit. Alors, si vous l’achetez pas pour moi, achetez-le pour eux.

Lire la suite

Publicités

Le Livre des théophanies – Jonas Lenn

Posted in (alter) Livres with tags , , , , , , on 12 décembre 2008 by Yap

Aujourd’hui, je vous fais part d’une petite avant-première (yeah ! je fais dans l’exclu). Il s’agit du Livre des théophanies de Jonas Lenn, à paraître le 28 décembre chez Griffe d’Encre (l’ouvrage est en souscription à partir du 14 décembre sur le site de l’éditeur).

Jonas Lenn a déjà quelques parutions à son actif. On notera deux romans chez La Clef d’Argent (La Spirale de Lug et Le Mausolée de chair) et un fix-up de nouvelles chez Les Moutons Électriques (Manhattan Stories). Jusque là, je n’avais eu l’occasion de lire que sa nouvelle « L’Élephant vert« , parue dans Black Mamba n°1 (ça ne m’avait pas laissé un grand souvenir, mais je retournerai y jeter un œil à l’occasion).

Lire la suite

Utopiales 2008 : compte rendu

Posted in (ego) Salons & sorties with tags , , , , , , , , , , , , , on 7 novembre 2008 by Yap

Voilà, l’édition 2008 du Festival International de Science-Fiction de Nantes, alias les Utopiales, est terminée. C’était le week-end dernier, du jeudi au dimanche (ce qui fait un peu plus qu’un week-end, certes).

Je ne suis allé voir aucun film, n’ai assisté qu’à une seule table ronde, et à aucune conférence, et ai quand même un peu regardé les expos. N’empêche que c’était bien sympa malgré tout. Le truc est énorme et pas forcément toujours très palpitant, mais passer du temps avec les potos, au bar ou en promo, c’est rigolo (ho ho ho !).

Lire la suite